Conference de presse de l’entraîneur national: Belamadi explique le choix du Nigeria et du Mexique

L'entraîneur national Djamel Belmadi a expliqué son choix d'affronter le Nigeria et le Mexique lors des matchs amicaux d'octobre par la "qualité'' de ces deux adversaires, dont le "caractère'' lui permettra de progresser sur les différents aspects.

''L'idée est de trouver de la difficulté et d'avoir des adversaires qui vont nous causer des problèmes. Le fait d'avoir des soucis nous pousse à les résoudre et ça aide à progresser. C'est quelque chose que je partage à fond et c'est mon expérience qui nous fait dire ça. On cherche toujours des adversaires de qualité, avec tout le respect qu'on doit pour le reste des équipes'', a indiqué mercredi le coach national en conférence de presse virtuelle, à partir de Villach (Autriche).

Les ''Verts'' commenceront par affronter le Nigeria vendredi au Worthersee Stadion de Klagenfurt en Autriche (20h30 locales, 19h30 algériennes), puis le Mexique mardi au Cars-Jeans Stadion de La Haye, aux Pays-Bas (21h00 locales, 20h00 algériennes).

"On aurait pu en quelques jours opter pour des sélections footballistiques peut-être moins d'envergure avec des matchs faciles, mais nous avons choisi ces équipes-là qui ne sont pas à présenter. Le Nigeria est une équipe qui a pris part à la dernière édition de la Coupe du monde de Russie et elle est bien positionnée au classement (Fifa) des nations. Nous avons eu l'occasion de la défier en demi-finales de la dernière Coupe d'Afrique des nations et c'était compliqué'', a rappelé Belmadi.

Interrogé sur la sélection du Mexique, Belmadi juge que cette équipe de la zone CONCACAF, coachée par l'Argentin "Tata" Martino, arrive en pleine confiance, espérant que la confrontation soit à la hauteur. ''C'est une équipe forte qui arrive en pleine confiance. Les joueurs sont déterminés avec des assurances par rapport à leur type de jeu et leurs résultats. J'aime bien ces équipes latino-américaines et centrales car elles ont un fort potentiel. C'est une équipe qui carbure à plein régime et qui a beaucoup de joueurs évoluant dans le championnat MLS et en Europe'', a expliqué le coach national.Et de répéter : ''Je cherche des matchs difficiles et compliqués car tout simplement, je cherche la progression. J'estime que la progression d'une équipe passe par ce genre de confrontations pour voir comment elle réagit. On espère que ce sera une grande opposition et qu'on sera à la hauteur''.

La sélection nationale du Mexique, qui reste sur 17 rencontres sans défaite, va affronter son homologue néerlandaise mercredi soir à Amsterdam, pour son premier match amical.

La confrontation entre le Mexique et l'Algérie sera la deuxième dans l'histoire des deux sélections, après celle de 1985 dans le cadre d'un tournoi quadrangulaire préparatif à la Coupe du monde-1986. Les "Aztèques" l'avaient alors emporté 2-0 à Mexico.