LIGUE 2 MOBILIS/ L'ASAM consolide sa position

L'AS Ain M'lla a attendu l'heure de jeu pour débloquer la situation, grâce à Hachem (65'). Un précieux succès qui permet au leader de consolider son capital avec 28 points, et de prendre ainsi le large avec désormais quatre longueurs d'avance sur le MO Béjaïa, nouveau dauphin de la Ligue 2 Mobilis, après avoir infligé à l'ASO Chlef sa première défaite de la saison (3-1).

Le club de Bejaia a ouvert le score par Salhi, sur un penalty à la 19', avant de "tuer" le match par Belkacemi, auteur d'un doublé aux 33' et 80', alors que l'ASO a réussi à sauver l'honneur, par Kaibou (63').Il déloge ainsi de la 2e place la JSM Skikda, battue de son côté (1-0) chez le MC Saïda, sur un penalty de Belaïd Hamidi (83').

De son côté, la lanterne rouge RC Kouba semblait bien en bonne voie de ramener une importante victoire de Tlemcen, après l'ouverture du score par Amrane (17'), mais l'expulsion de Chehati à la 30' a eu un impact négatif sur son rendement pour la suite de la rencontre, ou elle a même dû concéder l'égalisation devant El Bahari (44').

Un résultat qui arrange beaucoup plus les affaires du WAT, qui se maintient à la 10e place, avec 13 points, au moment où le RCK reste bon dernier, avec seulement huit unités au compteur.

Autres faits saillants lors de cette 12e journée de Ligue 2 Mobilis, les incroyables retournements de situations à Boussaâda et à Bordj Bou Arréridj, où l'issue finale des matchs ne s'est décidée que dans le temps additionnel.

L'Amel Boussaâda menait en effet (1-0), grâce à Saïghi, ayant transformé un penalty à la 37' et ce n'est qu'à la 90' que la JSM Béjaïa a réussi à arracher l'égalisation par le fraîchement incorporé, Moussi (1-1).

Même scénario à Bordj, où les Criquets ont attendu la 74' pour ouvrir le score, grâce à Athmani (1-0), avant de se faire rejoindre (1-1) à la 90'+2, par l'intermédiaire de Korichi. Mais le Jaune et Noir n'ont rien lâché, jusqu'au coup de sifflet final, et leur sérieux a été payant, puisque Bouflih leur permis de reprendre l'avantage au score (2-1), en transformant un penalty à la 90'+4.

A Oran, le CAB a été cueilli à froid, puisque l'ASMO a ouvert la marque dès la 3e minute, par Masmoudi, et il a été incapable de remonter ce score, surtout après l'expulsion de Mebarqui, après un 2e jaune à l'heure de jeu et qui a obligé le club des Aurès à terminer le match à dix.

Enfin, le GC Mascara (11e) et le RC Relizane (6e) se sont neutralisés (0-0), en match de clôture de cette 12e journée, disputé en début de soirée et marqué par le ratage d'un grand nombre d'occasions, de part et d'autres.



Photo MCS -JSMS